Paris: Le procès sur Clément Méric retardé, un des accusés interpellé en se rendant au tribunal

PROCES Samuel Dufour, qui comparaît pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », ne s’est pas présenté ce matin à la cour d’assises de Paris…

C.Po.

— 

Manifestation le 23 juin 2013 à Paris en hommage à un jeune militant antifasciste Clément Méric.
Manifestation le 23 juin 2013 à Paris en hommage à un jeune militant antifasciste Clément Méric. — FRED DUFOUR AFP

L’audience suspendue avant même d’avoir commencé. Le procès sur la mort de Clément Méric, qui devait s’ouvrir ce mardi matin, a été retardé de quelques heures en raison de l’absence d’un des trois accusés. Samuel Dufour est « injoignable » et « introuvable » depuis ce matin, a indiqué la présidente de la cour d’assises Xavière Siméoni, avant de suspendre l’audience jusqu’à 13h45. Selon l’un de ses avocats, l’accusé aurait été interpellé à moto pour un contrôle d’identité dans la matinée alors qu’il se rendait au tribunal. Il sera néanmoins présent cet après-midi.

Samuel Dufour doit comparaître pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner en réunion et avec arme », une peine passible de 20 ans de réclusion criminelle. S’il a admis avoir pris part à la bagarre au cours de laquelle le jeune militant antifasciste est décédé, il a toujours nié lui avoir asséné un coup de poing. « La vérité tarde à venir, nous espérons que Samuel Dufour sera là cet après-midi », a déclaré la mère de la victime, Agnès Méric.