Le jugement sera rendu le 19 septembre.
Le jugement sera rendu le 19 septembre. — Capture d'écran Google maps

JUSTICE

Dordogne: Un prêtre jugé pour harcèlement sexuel sur un jeune hébergé au presbytère

Trois mois de prison avec sursis ont été requis contre un prêtre de 52 ans jugé mercredi à Périgueux pour avoir harcelé sexuellement un jeune de 22 ans qu’il hébergeait au sein du presbytère…

Le substitut du procureur a requis trois mois de prison avec sursis et un délai d’épreuve de 18 mois mercredi à l’encontre d’un prêtre de 52 ans jugé pour harcèlement sexuel sur un jeune homme de 22 ans, devant le tribunal correctionnel de Périgueux, rapporte Sud-Ouest

L’ancien prêtre de Thiviers, petite commune au nord du département de la Dordogne, reconnaît des tendances homosexuelles et des comportements inappropriés vis-à-vis du jeune homme, hébergé dans le presbytère alors qu’il est sans emploi et sans famille.

Il aurait suggéré des fellations

Il reconnaît lui avoir mordu les fesses, avoir glissé sa main dans son caleçon et lui avoir proposé des fellations. Le jeune homme aurait repoussé ses avances avant de quitter le presbytère au début du mois de décembre 2017. L’avocate du plaignant demande 2.000 euros au titre de réparation du préjudice moral.

Depuis les faits, le curé a quitté ses fonctions à Thiviers et il est aujourd’hui hébergé à l’évêché, à Périgueux. Il envisage une retraite d’un an à l’institut catholique de Toulouse. Il a également commencé un suivi psychiatrique depuis le mois de juin.

Le jugement sera rendu le mercredi 19 septembre.

>> A lire aussi : Abus sexuels dans l'église, une victime irlandaise exhorte le pape à se débarrasser des « pommes pourries»

>> A lire aussi : Un prêtre mis en examen pour agressions sexuelles

>> A lire aussi : L'évêque de Nice s'exprime après les accusations d'attouchements sexuels d'un prêtre