Grenoble: « Ils ont brisé une famille », les parents d’Adrien témoignent après sa mort devant une discothèque

HOMMAGE Les trois agresseurs d’Adrien, âgés d’une vingtaine d’années, ont été interpellés et mis en examen. Deux d’entre eux sont écroués, et le troisième remis en liberté sous contrôle judiciaire…

Alexandra Segond

— 

Entrée du Palais de justice de Grenoble
Entrée du Palais de justice de Grenoble — JEAN-PIERRE CLATOT AFP

Le drame avait eu lieu sur un parking devant « Le Phoenix », une boîte de nuit de Meylan, au nord-est de Grenoble. Adrien, 26 ans, avait été poignardé à l’issue d’une bagarre.

Ses agresseurs ont depuis été mis en examen pour meurtre, tentative de meurtre, violences en réunion avec arme. Jeudi soir, les parents de la victime ont fait part de leur chagrin à France Bleu Isère.

Rendre hommage et alerter les politiques

« Mon fils est un héros, il n’a écouté que son courage pour défendre son camarade et il est mort à sa place », rappelle, en larmes, le père de la victime. Adrien a reçu un coup de couteau en défendant un de ses amis pris à part par les agresseurs. Avec son épouse, il déplore une augmentation de la violence en agglomération grenobloise.

La mère d’Adrien ajoute : « Ils ont brisé une famille entière, des amis ! ». Elle explose : « C’est impardonnable ! »

Les obsèques d’Adrien seront célébrées vendredi après-midi, à Grenoble. Sa famille espère une grande mobilisation, pour rendre hommage à leur fils et aussi pour élever la voix. Un hashtag #JusticePourAdrien a été créé sur les réseaux sociaux. « J’en appelle à tous les politiques, de tous bords. Faites quelque chose !, lance la mère de la victime. Regardez, notre pays sombre dans la violence. Il faut arrêter ça ! »

>> A lire aussi : Trois suspects placés en détention provisoire après le meurtre devant la discothèque «Le Phénix»