Lozère: Le président de la Coordination rurale fonce sur un CRS avec son tracteur

LOUP Les incidents ont eu lieu lundi dernier, en pleine interrogation sur la présence du loup en France...

Alexandra Segond

— 

Un loup (photo d'illustration).
Un loup (photo d'illustration). — Philippe Huguen afp.com

Tout a commencé dans la soirée du lundi 23 juillet, lors d’un rassemblement au parc scientifique du Gévaudan, à Sainte-Lucie, en Lozère, au nord-ouest du parc national des Cévennes.

Le parc de Sainte-Lucie, qui accueille des loups semi-sauvages, se site en Lozère au nord de Mende.
Le parc de Sainte-Lucie, qui accueille des loups semi-sauvages, se site en Lozère au nord de Mende. - A.S / 20 Minutes

Ce soir-là, Hervé Sapet, président de la Coordination rurale 48 (CR48), a heurté un gendarme avec son tracteur relate Midi Libre. Cela lui vaut une convocation au tribunal pour « violences avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Il sera jugé le 4 septembre prochain.

Un incident sous tension

Le rassemblement avait pour but d’effectuer des prélèvements de sang et de poils sur les loups semi-sauvages du parc, afin d’obtenir une « totale transparence » des entrées et sorties du prédateur.

Les membres de la CR48 souhaitent la fermeture définitive du parc de Sainte-Lucie. Selon eux, le loup demeure une trop grande menace pour les troupeaux et pour les éleveurs.

>> A lire aussi : Un maire de Lozère brave l’Etat et autorise l’abattage du loup

>> A lire aussi : Les loups du parc scientifique du Gévaudan vont être équipés de puces électroniques