Nantes: Condamnée pour avoir gravement brûlé son bébé de 16 mois

JUSTICE Le tribunal correctionnel de Nantes poursuivait la jeune mère de famille pour des faits de violence sur mineur…

Alexandra Segond

— 

Le tribunal de Nantes a condamné la mère de famille à cinq ans  de prison dont deux avec sursis.
Le tribunal de Nantes a condamné la mère de famille à cinq ans  de prison dont deux avec sursis. — Fabrice Elsner

Les faits remontent à la nuit du 24 au 25 mai 2017, quand une Nantaise​ de 24 ans immerge son fils de 16 mois dans une baignoire remplie d’eau bouillante. L’enfant, placé tout d’abord sous assistance respiratoire, finit heureusement par s’en tirer, rapporte Ouest-France.

Cinq ans de prison et trois ans de mise à l’épreuve

La mère de famille a donné plusieurs versions des faits au cœur de l’instruction. Élevant seule ses trois enfants, l’accusée a préféré rejeter la faute sur un homme présent à son domicile cette nuit-là. L’audience n’a finalement pas réussi à percer à jour les raisons ou l’intentionnalité du geste.

La Nantaise a finalement été condamnée à cinq ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis, et doit subir une mise à l’épreuve de trois années. En plus du retrait de son autorité parentale, elle devra indemniser ses trois enfants et leur père qui s’est constitué partie civile.