Coupe du monde 2018: Il frappe un policier le soir de la finale et prend de la prison ferme

VIOLENCE Alors que la foule fêtait la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde, un homme s’en est pris à un policier frappé au sol lors d’une rixe à Vesoul…

G.V.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

Cela devait être une fête, mais voilà. Peu après minuit, alors que la foule célébrait encore la victoire des Bleus en finale de Coupe du monde, une rixe a éclaté dans une rue de Vesoul (Bourgogne Franche-Comté), rapporte l’Est Républicain. Un adjoint de sécurité en tenue a tenté de les séparer mais s’est retrouvé au sol, maintenu et frappé à la tête par un individu. Il a fallu l’intervention de deux autres policiers pour stopper l’auteur des coups. Le policier bénéficie de trois jours d’ITT.

Le prévenu comparaissait mardi devant la justice. Il a expliqué ne pas avoir identifié le policier, aveuglé par le sang de son arcade sourcilière éclatée. Âgé de 22 ans et bientôt père, au casier judiciaire presque vierge (une mention), précisent nos confrères, il a finalement été condamné à un an de prison, dont six mois ferme sans mandat de dépôt. Il devra verser 500 euros à la victime et régler 700 euros au titre des frais d’avocat engagés par la partie civile.