Rennes: SNCF fait appel de sa condamnation dans le cadre du procès de Saint-Médard

PROCES Début juillet, le tribunal correctionnel de Rennes avait condamné SNCF Réseau et SNCF Mobilités à 300.000 euros d’amende chacune…

Alexandra Segond

— 

La collision entre un TER et un poids lourd avait fait trois morts en octobre 2011 à Saint-Médard-sur-Ille, au nord de Rennes.
La collision entre un TER et un poids lourd avait fait trois morts en octobre 2011 à Saint-Médard-sur-Ille, au nord de Rennes. — Thomas Brégardis / AFP

L’accident remonte au 12 octobre 2011, quand une collision est survenue entre un poids lourd et le TER Rennes-Saint-Malo, à un passage à niveau situé à hauteur de Saint-Médard-sur-Ille, au nord de Rennes. Le bilan avait été lourd : trois morts et une soixantaine de blessés.

Le procès s'était tenu en avril au tribunal correctionnel de Rennes. Dans son délibéré, rendu le 2 juillet, la justice avait condamné le conducteur du poids lourd à trois ans de prison avec sursis. SNCF Réseau et SNCF Mobilités avaient écopé pour leur part d’une amende de 300.000 euros chacune, en raison de la « dangerosité avérée » du passage à niveau, sans compter les dommages et intérêts des 45 victimes.

« Nous contestons cette responsabilité »

La SNCF vient de faire appel « sur le principe » contre cette décision : « Nous contestons cette responsabilité totalement diffuse dans un contexte dans lequel les causes de l’accident sont évidentes et sans lien avec une faute de la SNCF », déclare Maître Philippe Valent, avocat de SNCF Mobilités.

Selon Nicolas Jacquet, le procureur de la République, le parquet de Rennes envisage de former un « appel principal à l’encontre de tous les prévenus pour permettre à la cour d’évoquer l’affaire dans sa globalité ».

>> A lire aussi : La SNCF et un chauffeur jugés coupables d'homicide involontaire lors d'un accident mortel à Saint-Médard