Toulouse: 42 patients assignent Merck en justice dans le dossier du Levothyrox

JUSTICE Quarante-deux plaignants du Levothyrox réclament des indemnités, des expertises et le maintien de la commercialisation de l’ancienne formule. Ils ont assigné les laboratoires Merck devant la justice…

B.C. avec AFP

— 

A lille, le 29 octobre 2017 - Illustration d'une boite de medicaments Levothyrox.
A lille, le 29 octobre 2017 - Illustration d'une boite de medicaments Levothyrox. — Gilles Durand / 20 Minutes

Elles ont décidé de continuer le combat. Quarante-deux victimes de la nouvelle formule du Levothyrox ont décidé d’assigner les laboratoires Merck devant le tribunal de grande instance de Toulouse.

«Pendant plusieurs mois les demandeurs ont souffert de troubles graves dans la totale ignorance des causes de ces derniers», il est donc «manifeste que l’ensemble des victimes a droit à obtenir réparation du préjudice subi, en premier lieu, un préjudice d’anxiété», indique l’assignation portée par Jacques Levy, l’avocat du collectif des victimes du nouveau Lévothyrox en Occitanie. , et pour laquelle une audience est fixée au 19 juillet.

Préjudice moral et d’anxiété

Ces patientes réclament notamment des indemnités, mais aussi des expertises et le maintien de la commercialisation de l’ancienne formule. Les plaignants demandent ainsi le versement de 15.000 euros à chacun des demandeurs au titre du préjudice d’anxiété et 15.000 euros au titre du préjudice moral.

Me Jacques Levy a déjà obtenu du tribunal de grande instance queobtenu du tribunal de grande instance que les laboratoires Merck délivrent «sans délai» l'ancienne formule du médicament à 25 patients de Haute-Garonne. Une décision confirmée en appel récemment.