Levallois-Perret: Les époux Balkany renvoyés devant le tribunal correctionnel pour fraude fiscale

FRAUDE FISCALE Quatre des proches du maire de Levallois-Perret et de son épouse, dont leur fils Alexandre, sont également impliqués par ce dossier...

Alexandra Segond avec AFP

— 

Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et sa femme Isabelle à Levallois-Perret, le 2 mars 2009
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et sa femme Isabelle à Levallois-Perret, le 2 mars 2009 — Remy de la Mauviniere Pool

Ils auraient caché plus de 13 millions d’euros à l’administration fiscale française. Les époux Balkany viennent d’être renvoyés devant le tribunal correctionnel par le juge Renaud van Ruymbeke, dans le cadre d’une large affaire de blanchissement de fraude fiscale.

Ils sont accusés entre autres de « déclaration incomplète ou mensongère » ainsi que de corruption. Quatre de leurs proches, dont leur fils Alexandre, sont également impliqués par ce dossier.

Deux villas, un riad, une propriété

Accusés de ne pas avoir déclaré tous leurs revenus entre 2011 et 2014, le maire de Levallois (Hauts-de-Seine) et son épouse sont notamment tenus de s’expliquer sur l’origine de leur patrimoine. Les fonds qui leur ont permis d’acheter deux villas sur l’île antillaise de Saint-Martin et un riad à Marrakech sont concernés, de même que leur propriété de Giverny en Normandie qui aurait également été sous-évaluée.

Les biens considérés comme ayant été dissimulés ont été saisis par la justice. Depuis leur mise en examen en octobre 2015, le couple Balkany continue de contester les faits. Patrick Balkany avait néanmoins reconnu avoir détenu des comptes offshore en janvier 2017.