Saint-Tropez: Bernard Tapie condamné à verser près de 100.000 euros aux employés de sa villa

JUSTICE L’homme d’affaires aurait promis à ce couple des conditions de rémunération qui n’ont pas été respectées selon ces employés…

M.C.

— 

Bernard Tapie, le 12 mars 2014.
Bernard Tapie, le 12 mars 2014. — FRANCK PENNANT / AFP

Selon une information de Var-Matin confirmée par une source judiciaire à 20 Minutes, Bernard Tapie a été condamné jeudi par le conseil de prud’hommes de Fréjus à verser 96.000 euros d’indemnités, à raison de 48.000 euros chacun, à un couple d’employés qui s’était occupé de sa villa de Saint-Tropez dans le Var au cours de l’été 2012.

Ce couple avait attaqué l’homme d’affaires car il estimait ne pas avoir obtenu les conditions de salaire promis par Bernard Tapie au moment de leur embauche en juillet 2012 pour tenir La Mandala, une villa de 500 m². « Mes clients ont travaillé 7 jours sur 7, 12 heures par jour en juillet 2013, alors que Bernard Tapie leur promettait un gros salaire, engagement qu'il n'a pas respecté », a indiqué à l'AFP l'avocat du couple, Me Laurent Latapie.

Dans le détail, selon nos informations, Bernard Tapie et sa société de gestion basée au Luxembourg sont condamnés à verser 5.469,24 euros bruts au titre des heures supplémentaires impayées, 546,92 euros en guise d’indemnités de congés payés, 1.500 euros pour non-respect des règles relatives au repos quotidien hebdomadaire et 43.779,30 euros d’indemnités pour travail dissimulé. Bernard Tapie peut faire appel.

>> A lire aussi : Le tribunal rejette la demande de liquidation judiciaire de ses sociétés, Bernard Tapie d'affaires est «heureux»

​​​​