Seine-Saint-Denis: Dents en or volées sur des cadavres… Trois fossoyeurs condamnés à de la prison avec sursis

PROCES Le tribunal de Bobigny a condamné, mercredi, à des peines allant de six mois à un an de prison avec sursis trois pilleurs de tombes du cimetière de Pantin…

A.B. avec AFP

— 

Le cimetière de Pantin. (Illustration)
Le cimetière de Pantin. (Illustration) — SEVGI/SIPA

Certains morts pourraient se retourner dans leurs tombes. Le tribunal de Bobigny a condamné, mercredi, les trois fossoyeurs du cimetière de Pantin (Seine-Saint-Denis) à des peines allant de six mois à un an de prison avec sursis, rapporte Le Parisien. Entre 2009 et 2012, ils volaient des dents en or qu’ils récupéraient sur des squelettes.

Un fossoyeur de 35 ans est considéré comme « l’instigateur » de cette pratique macabre par la procureure : un an de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende. Quant à ses deux acolytes, âgés de 47 et 61 ans, ils ne sont uniquement poursuivis pour vol aggravé, et ont été condamnés à six mois de prison avec sursis assortis d’amendes de 500 et 1.000 euros.

Onze dents en or, des bijoux et une balance électronique

Au moment de son arrestation en 2012, les policiers avaient trouvé sur « l’instigateur » un sac contenant onze dents en or recouvertes de terre fraîche. Dans sa voiture, d’autres dents, des bijoux et une balance électronique. A la barre, le fonctionnaire reconnaît avoir « trouvé » des objets lors d’exhumations destinées à nettoyer des concessions abandonnées. Mais il minimise son profit à quelque 3.000 euros alors que le tribunal le chiffre à 30.000 euros.

Les avocats de la défense avaient réclamé la relaxe des trois hommes, estimant qu’ils ne pouvaient pas être condamnés pour vol au motif que les objets appropriés étaient « abandonnés » et n’appartenaient « plus à personne ».

>> A lire aussi : Seine-Saint-Denis: Trois fossoyeurs jugés pour avoir pris les dents en or des cadavres