Bouches-du-Rhône: Un recours déposé contre la bio-raffinerie de La Mède

ENVIRONNEMENT Plusieurs associations de protection de l’environnement ont annoncé avoir déposé un recours commun contre la bio-raffinerie de La Mède…

Mathilde Ceilles

— 

La raffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône), le 16 avril 2015
La raffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône), le 16 avril 2015 — BERTRAND LANGLOIS AFP

Dans un communiqué de presse, plusieurs associations de défense de l’environnement affirment avoir déposé ce jeudi au tribunal administratif de Marseille un recours contre l’autorisation préfectorale de la bio-raffinerie de Total à La Mède dans les Bouches-du-Rhône.

Cette bioraffinerie Total, dont l’activité doit démarrer cet été, est née de la décision du groupe pétrolier de restructurer son activité de raffinage, qui avait abouti sur le site à la suppression de 180 emplois sur 430.

Jusqu’à 300.000 tonnes par an d’huile de palme, produit hautement controversé car accusé de favoriser la déforestation en Asie du sud-est, doivent être importées pour alimenter la bioraffinerie de La Mède. Le recours est porté par les Amis de la Terre, Greenpeace France, France Nature Environnement, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur, FNE 13 et la Ligue de Protection des Oiseaux PACA.

>> A lire aussi : Marseille: BioMed, la bioraffinerie Total de La Mède contestée, un frein pour son ouverture toute proche?