Lorraine: Un employé municipal condamné à neuf mois ferme pour avoir frappé une directrice d'école

AGRESSIONS Après être rentré en voiture dans la cour de l'école d'où il devait emmener les élèves à la cantine, un employé municipal de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) s'en est violemment pris à la directrice...

B.P.

— 

L'employé municipal de Pont-à-Mousson a été jugé en comparution immédiate. Illustration
L'employé municipal de Pont-à-Mousson a été jugé en comparution immédiate. Illustration — V. WARTNER / 20 MINUTES

L’agression a eu lieu vendredi 29 juin à la mi-journée. Chargé d’emmener les élèves à la cantine de l’école de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) à midi, un animateur social de la municipalité a débarqué selon l’AFP avec sa voiture dans la cour de l’établissement en forçant les grilles à l’heure de la sortie des classes.

Après la descente de la directrice de l’école dans la cour, le ton est monté. L’homme lui a craché dessus. La responsable a répondu d’une gifle. L’animateur a finalement surenchéri en lui assénant un coup de poing avant de la frapper avec son pied, après sa chute au sol. Interpellé quatre jours plus tard, l'employé vient d’être jugé.

Egalement 1.500 euros de dommages et intérêts à verser

Passé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nancy​ ce mercredi, l’employé municipal - déjà jugé par le passé - a été condamné à 15 mois de prison, dont neuf ferme. Et il devra verser 1.500 euros de dommages et intérêts à la directrice, qui portait des traces des faits violences sur son front et sa mâchoire lors de l’audience.