Saint-Etienne: Mécontent d'avoir été sermonné par son patron, il casse la jambe de son collègue

JUSTICE L'impulsif salarié a écopé de six mois de prison ferme, la victime avait eu sept mois d'ITT...

C.G.

— 

Code pénal au tribunal (illustration)
Code pénal au tribunal (illustration) — 20 MINUTES/SIPA

Ce jour-là, il dit « ne pas l’avoir fait exprès ». Il a pourtant fracassé la jambe de son collègue de travail. Résultat : fracture ouverte du tibia et sept mois d’ITT pour la malheureuse victime, qui ne cherchait qu’à apaiser les tensions.

Un habitant de Saint-Etienne de 41 ans a été condamné jeudi à un an de prison, dont six mois avec sursis. En décembre 2015, il était arrivé en retard sur un chantier et n’avait pas supporté les remarques de son manager, qui avait alors menacé de le mettre à la porte.

Déstructuration de la personnalité

Furieux, l’homme avait saisi un balai et s’était mis à frapper de toutes ses forces son responsable, tombé à terre, avant de le rouer de coups de pied. C’est à ce moment-là que deux de ses collègues ont cherché à intervenir pour le ramener à la raison, indique Le Progrès. Et que l’un a fini par se faire fracturé le tibia, sans même avoir touché le colérique.

Le prévenu avait été interné après cette agression. A la barre, son avocate a indiqué qu’il souffrait d’une déstructuration de la personnalité, et qu’il était désormais suivi par un psychiatre.