Sans compte de campagne, Dieudonné M'bala M'bala déclaré inéligible pour trois ans

LEGISLATIVES 2017 Dieudonné M’bala M’bala avait obtenu 3,8 % des voix au premier tour de scrutin dans la première circonscription de l’Essonne…

20 Minutes avec AFP

— 

Dieudonné M'Bala M'Bala et son suppléant, le breton Nolan Lapie.
Dieudonné M'Bala M'Bala et son suppléant, le breton Nolan Lapie. — PATRICK GELY/SIPA

Candidat à l’élection législative 2017, Dieudonné M'bala M'bala n’avait jamais présenté ses comptes de campagne, comme l’exige la loi. Le Conseil constitutionnel l’a déclaré inéligible pour trois ans ce vendredi.

Dieudonné M’bala M’bala avait obtenu 3,8 % des voix au premier tour de scrutin dans la 1re circonscription de l’Essonne, loin derrière l’ancien Premier ministre Manuel Valls (25,4 %) qui devait l’emporter au second tour.

Or, le code électoral prévoit que tout candidat ayant obtenu au moins 1 % des suffrages exprimés établisse un compte de campagne retraçant l’ensemble des recettes perçues et des dépenses engagées en vue de l’élection.

Une vingtaine de candidats déclarés inéligibles

Dieudonné M’bala M’bala a obtenu au moins 1 % des suffrages et « n’a pas déposé de compte de campagne alors qu’il y était tenu », note dans sa décision le Conseil constitutionnel.

« Dès lors, il y a lieu de prononcer l’inéligibilité de Dieudonné M’bala M’bala à tout mandat pour une durée de trois ans à compter de la présente décision », poursuit-il. Le Conseil avait été saisi par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) chargée de vérifier la régularité des comptes.

Il a par ailleurs prononcé ce vendredi l’inéligibilité d’une vingtaine d’autres candidats aux législatives, essentiellement pour ne pas avoir déposé de compte de campagne.

>> A lire aussi : Haute-Garonne. Dieudonné se produit en plein champ devant près de 700 adeptes

>> A lire aussi : Dieudonné s’explique sur les 650.000 euros en liquide perquisitionnés à son domicile