Montauban: A la barre pour avoir passé un kilo de cannabis en prison... grâce à son soutien-gorge

JUSTICE Une jeune femme a fait rentrer pour son ex-petit ami un kilo de cannabis durant plusieurs mois au sein de la maison d’arrêt de Montauban…

B.C.

— 

Un soutien-gorge en train de sécher (illustration)
Un soutien-gorge en train de sécher (illustration) — SUPERSTOCK/SIPA

Le rembourrage de son soutien-gorge n’était pas esthétique, mais pratique. Une jeune femme de 21 ans était jugée en milieu de semaine par le tribunal correctionnel de Montauban pour avoir fait passer durant près de six mois, en 2016, pas moins d’un kilo de cannabis rapporte La Dépêche du Midi.

A ses côtés sur le banc des accusés se trouvaient le destinataire de la marchandise, son ex-petit mari incarcéré, ainsi que la mère de ce dernier. C’est lors des parloirs qu’elle lui apportait la drogue, cachée dans un soutien-gorge qu’elle avait adapté elle-même.

Prison pour le détenu consommateur

Et c’est autour du consommateur que les débats ont tourné. Ce dernier, encore aujourd’hui incarcéré, a reconnu être un gros fumeur. « Toxicomane » même selon sa mère, dont le casier est vierge.

Le casier de son fils de 27 ans comporte par contre déjà seize mentions. Le tribunal de Montauban en a ajouté une en le condamnant à 18 mois de prison sans maintien en détention.