Haute-Savoie: Il téléchargeait des vidéos pédopornographiques, un prof condamné à deux ans de prison avec sursis

JUSTICE L'enseignant de physique-chimie a été condamné à deux années de prison avec sursis et à une interdiction d'exercer une activité en lien avec des mineurs...

C.G.

— 

Le marteau de la justice. Illustration.
Le marteau de la justice. Illustration. — PureStock - Sipa

Lui qualifiait les images « d’agréables » et d' « esthétiques ». Les gendarmes ont plutôt eu un haut-le-cœur en les découvrant. Un enseignant de physique-chimie de 47 ans a été condamné mardi à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Thonon (Haute-Savoie).

Le quadragénaire détenait chez lui plus 1.420 vidéos pornographiques mettant en scène des jeunes garçons. Lors de la perquisition, les enquêteurs avaient même relevé une clé USB, qui était encore insérée dans le rétroprojecteur.

« Forte dangerosité du prévenu »

L’homme, dont le nom sera porté au fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes, a également l’interdiction d’exercer désormais toute activité en lien avec des mineurs, indique le Dauphiné Libéré.

Célibataire de 47 ans, l’enseignant à l’allure juvénile, n’avait jamais eu affaire à la justice. A la barre, il a assuré être « incapable de toucher un enfant », selon le quotidien régional et a raconté avoir été violé par son frère lorsqu’il était enfant.

La substitut du procureur avait demandé deux ans de prison, concluant à la « forte dangerosité du prévenu » et cinq ans de suivi sociojudiciaire.