Terrorisme: De 5 à 9 ans de prison contre les trois Bas-Rhinois ayant tenté de se rendre en Syrie

JUGEMENT Trois hommes radicalisés originaires de Wissembourg, dans le Bas-Rhin, étaient jugés pour association de malfaiteurs à visée terroriste par le Tribunal de grande instance de Paris...

A.I. avec AFP

— 

Terrorisme: De 5 à 9 ans de prison contre les trois Bas-Rhinois ayant tenté de se rendre en Syrie (Illustration)
Terrorisme: De 5 à 9 ans de prison contre les trois Bas-Rhinois ayant tenté de se rendre en Syrie (Illustration) — M.LIBERT/20 MINUTES

Ils ont pour certains tenté de rejoindre la Syrie par deux fois, dont la deuxième tentative quelques mois après les attentats de novembre 2015 à Paris. Jugés lundi et mardi pour association de malfaiteurs à visée terroriste par la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, les trois Bas-Rhinois radicalisés, originaire de Wissembourg dans le Bas-Rhin, ont écopé de 5 à 9 ans de prison.

« Partir rejoindre l’Etat islamique après novembre 2015, c’est partir en pleine adhésion à ses exactions » et à « la terreur et l’effroi » qu’il a semés en France en 2015, a estimé mardi la procureure, en appelant à une sévérité exemplaire envers ceux qui « ne pouvaient pas ne pas savoir ».

Neuf et huit ans de prison pour les deux récidivistes

Parmi les trois prévenus, les deux récidivistes (dont l’ami d’enfance de l’un des kamikazes du Bataclan) ont été condamnés respectivement à neuf et huit ans de prison, assortis d’une période de sûreté des deux tiers.

Les trois Bas-Rhinois ont fermement nié toute dangerosité, et tout projet d’attentat. Reconnaissant pour deux d’entre eux avoir voulu rejoindre la Syrie « pour combattre », avant de comprendre, selon leurs dires, qu’ils s’étaient égarés.