Terrorisme: Trois Bas-Rhinois jugés à Paris pour avoir tenté de se rendre en Syrie

PROCES Trois hommes radicalisés originaires de Wissembourg, dans le Bas-Rhin, comparaissent lundi et mardi devant le tribunal de grande instance de Paris...

A.I. avec AFP

— 

Terrorisme: Trois Bas-Rhinois jugés à Paris pour avoir tenté de se rendre en Syrie (Illustration)
Terrorisme: Trois Bas-Rhinois jugés à Paris pour avoir tenté de se rendre en Syrie (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Ils avaient tenté de rejoindre la Syrie entre 2013 et 2016. Trois hommes radicalisés originaires de Wissembourg, dans le nord du Bas-Rhin, sont jugés lundi et mardi pour association de malfaiteurs terroriste par la 16e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris.

Parmi les prévenus figure Mustafa Savas, un ami d’enfance de l’un des kamikazes du Bataclan, Foued Mohamed Aggad ; avec lequel lui et neuf autres Bas-Rhinois avaient essayé de partir en Syrie en décembre 2013, ajoutent les Dernières nouvelles d'Alsace.

Un ancien policier parmi les prévenus

Rattrapé par son père à l’aéroport, ce prévenu fut aussi l’un des premiers pensionnaires du centre de prévention de la déradicalisation de Pontourny en Indre-et-Loire, qui a fermé ses portes il y a un an.

Les DNA précisent par ailleurs qu’un ancien policier du commissariat de Haguenau et des geôles du tribunal de Strasbourg figure aussi parmi les hommes jugés en ce début de semaine.

>> A lire aussi: L'un des assaillants du Bataclan enterré en Alsace