Paris: Le fils des «Tontons flingueurs» gagne face à ses locataires qui sous-louaient sur Airbnb

PROCES A la mort de son père Georges Lautner, Thomas Lautner a voulu récupérer l’appartement en location. Le locataire avait l’habitude de le sous-louer sur une plateforme de locations touristiques sans aucune autorisation…

Floréal Hernandez

— 

Vue arrière de Notre-Dame à Paris. (Illustration)
Vue arrière de Notre-Dame à Paris. (Illustration) — HOUPLINE RENARD/SIPA

Comme en première instance, Thomas Lautner, le fils de l’auteur des Tontons flingueurs, a gagné en appel contre ses locataires qui sous-louaient son appartement sur Airbnb sans son aval. Le couple a été condamné à lui verser 27.295 euros au titre des « fruits civils » – comprendre les loyers illégalement perçus – et 3.000 euros de frais d’avocat, rapporte Le Parisien.

En 2016, en première instance, le locataire sur décision du tribunal d’instance avait été expulsé du logement et condamné pour avoir sous-loué cet appartement​ situé face à Notre-Dame 700 euros la semaine ou 4.000 euros par mois à des touristes via la plateforme de locations touristiques. Un logement loué 1.200 euros au réalisateur Georges Lautner. Au décès de celui-ci, son fils a voulu récupérer l’appartement. Le locataire a opposé une fin de recevoir et le propriétaire s’est aperçu des sous-locations.

La décision de justice est « bonne non seulement pour mon client mais aussi pour tous les propriétaires qui subissent la sous-location interdite et malheureusement très répandue à Paris », a souligné l’avocat de Thomas Lautner, Maître Mathieu Croizet au Parisien. Airbnb juge la décision « logique », selon le quotidien, et rappelle aux utilisateurs de respecter l’ensemble des règles locales.