Notre-Dame-des-Landes: Un «zadiste professionnel» condamné à deux ans de prison

JUSTICE Un jeune homme de 26 ans était jugé pour des violences sur des gendarmes, vendredi à Nantes...

J.U.

— 

Un occupant de la zad face à la police, le 9 avril 2018.
Un occupant de la zad face à la police, le 9 avril 2018. — LOIC VENANCE / AFP

Les peines continuent de tomber. Vendredi à Nantes, un jeune homme de 26 ans a écopé de deux ans de prison ferme avec mandat d’arrêt pour avoir blessé deux gendarmes, le 8 mai dernier, lors des opérations d’expulsion à Notre-Dame-des-Landes. Le prévenu, décrit par la procureure comme un « zadiste professionnel », avait jeté un engin explosif en leur direction en les invectivant, rapporte le journal Ouest-France.

L’homme, absent lors de l’audience, avait rejoint Notre-Dame-des-Landes en avril, après avoir purgé une peine de prison pour des faits similaires, près d’Agen. Sans emploi, celui qui aurait parcouru plusieurs ZAD en France depuis trois ans a reçu une interdiction de paraître en Loire-Atlantique pendant cinq ans. « Les deux gendarmes, sujets à des acouphènes depuis les faits, ont été indemnisés à hauteur de 400 et 600 euros », indique le journal Ouest-France.