Saint-Etienne: Un détenu avait une piscine gonflable dans sa cellule

JUSTICE Un homme de 28 ans a été condamné à trois mois de prison ferme pour avoir eu une piscine gonflable durant sa détention à La Talaudière (Loire)…

J.L.

— 

Photo d'illustration d'une cellule de prison.
Photo d'illustration d'une cellule de prison. — Damien Meyer / AFP

Le tribunal correctionnel de Saint-Etienne ne s’attendait pas à pareille affaire aussi insolite. « Comment fait-on pour faire entrer une piscine, même dégonflée, dans une prison ? » Car oui, comme s’en étonne un assesseur du tribunal, Nicolas (28 ans) avait bien une piscine gonflable dans sa cellule du centre de détention de La Talaudière (Loire).

Cet homme de 28 ans, aujourd’hui domicilié à Annonay (Ardèche), a passé quatre années à La Talaudière, comme le révèle Le Progrès. « Cette piscine me permettait de me rafraîchir l’été quand il faisait très chaud dans la cellule. Quand on ne travaille pas en prison, on a seulement droit à trois douches par semaine », justifie Nicolas, dont le surprenant secret a été découvert non pas lors d’une fouille, mais « via une vidéo qu’il a mise sur Périscope ».

Outre cette pataugeoire, un adaptateur wifi, un smartphone récent et ses accessoires ainsi que quatre grammes de cannabis ont été trouvés. Pour ce recel, l’homme a été condamné à trois mois de prison ferme.