Gironde: La ville de Mérignac devant la justice pour avoir interdit les cirques avec animaux

JUSTICE Le tribunal administratif de Bordeaux examine ce lundi le litige qui oppose la municipalité de Mérignac, qui a interdit les cirques avec animaux sauvages sur sa commune, et le collectif des Cirques qui représente les professionnels...

E.P.
— 
Pour le cirque Arlette Gruss, "un cirque sans animaux ce n'est plus un cirque"
Pour le cirque Arlette Gruss, "un cirque sans animaux ce n'est plus un cirque" — M.Bosredon/20Minutes

Le 26 juin 2017, la mairie de Mérignac a adopté une motion pour renoncer à accueillir sur son territoire des cirques détenant des animaux sauvages. Le collectif des cirques, qui regroupe environ 250 cirques en France, conteste cette décision. Le tribunal administratif de Bordeaux examine ce dossier ce lundi matin.

La Ville de Mérignac motive sa décision en expliquant qu’elle est « garante de la moralité publique et que la mise en spectacle d’animaux sauvages dans des conditions incompatibles avec leurs besoins biologiques et leur habitat constitue une atteinte aux valeurs de respect de la nature et de l’environnement protégées par la Constitution Française ».

De son côté, le collectif des cirques estime que les animaux font partie de l’essence de la culture circassienne. Il met en avant la très récente décision du tribunal administratif de Nancy, du 25 mai, qui a considéré qu’« en l’absence d’atteinte à l’ordre public au sein de la commune de Joeuf, le maire ne pouvait prononcer une telle interdiction. »

>> A lire aussi : Strasbourg: Comment la ville va faire pour ne plus recevoir des cirques avec des animaux sauvages?

D’autres communes françaises sont concernées et parmi elles Pessac, en Gironde.