Mulhouse : Après une vidéo intime, le maître chanteur téléphone à sa victime au commissariat

FAITS DIVERS Un homme qui faisait chanter au moyen d’une vidéo intime une femme avec qui il avait eu une relation illégitime, a téléphoné à sa victime au moment où celle-ci se plaignait auprès de la police…

G.V.

— 

Illustration police nationale. Le 25 06 2009
Illustration police nationale. Le 25 06 2009 — G. VARELA / 20 MINUTES

Mauvais timing ou pas de chance… Mauvaises intentions dans tous les cas. Un homme comparaissait jeudi devant la justice à Mulhouse pour avoir, en 2016, exigé d’une femme mariée originaire de Riedisheim (Haut-Rhin), avec qui il avait eu une relation illégitime, de lui donner 8.000 euros sous peine de diffuser une vidéo de leurs ébats, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace. Ce qui a fini par coûter son mariage à la victime. Plus encore, le maître chanteur l’a menacé de diffuser la vidéo auprès de sa famille.

Un rendez-vous surveillé

Fruit du hasard, alors que la victime portait finalement plainte au commissariat, l’individu l’a appelé pour convenir d’un rendez-vous. Un rendez-vous qui sera placé sous surveillance policière et permettra de l’appréhender. Le prévenu qui ne s’est pas présenté à l’audience mais a finalement écopé à 18 mois ferme, ainsi que d’un mandat d’arrêt et devra payer à la victime 2.000 euros au titre du préjudice moral.