Savoie: Huit mois ferme pour avoir massacré son chiot à la hache

JUSTICE Le père de famille de 37 ans ne voulait pas d'un chien avec une pate cassée...

C.G.

— 

Illustration d'un chiot.
Illustration d'un chiot. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Il avait massacré la petite chienne sous les yeux terrorisés de ses enfants et de sa femme. Un père de famille de 37 ans a été condamné ce jeudi à huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Albertville (Savoie) pour avoir abattu le chiot de trois mois à coups de hache, sous prétexte que l’animal avait la patte cassée.

Une peine de 18 mois ferme avait été requise à son encontre le 16 avril dernier. Le jour du drame, l’homme était allé récupérer le chiot chez le vétérinaire et l’avait exécuté, une fois rentré chez lui.

Violent avec sa femme et ses enfants

Poursuivi pour sévices graves ou actes de cruauté sur animal domestique, le prévenu a également été reconnu coupable de violence sur conjoint et sur mineur de moins de 15 ans. Il a été maintenu en détention.

L’audience du mois d’avril avait permis de révéler que l’homme imposait un climat de terreur dans sa famille. Sa femme et les 5 enfants étaient régulièrement frappés ou humiliés, certains étant même enfermés dans des placards en guise de punition.