États-Unis: Un jeune de 15 ans qui avait déclenché un incendie condamné à 37 millions de dollars d’amende

EAGLE CREEK Le jeune homme avait tiré des feux d’artifice dans une zone naturelle, ce qui avait provoqué l’incendie de 20.000 hectares de forêt…

20 Minutes avec agences

— 

Les pompiers en pleine action pour tenter d'éteindre l'incendie qui ravage la zone naturelle d'Eagle Creek, aux États-Unis, le 6 septembre 2017.
Les pompiers en pleine action pour tenter d'éteindre l'incendie qui ravage la zone naturelle d'Eagle Creek, aux États-Unis, le 6 septembre 2017. — Chris Pietsch/AP/SIPA

La sentence est exemplaire. Un adolescent a été condamné ce lundi à une amende impressionnante de 36,6 millions de dollars (31 millions d’euros) dans l’Oregon (États-Unis), rapporte l'agence Associated Press.

Le jeune homme a été reconnu coupable d’avoir provoqué un terrible incendie qui avait ravagé près de 20.000 hectares de forêt pendant deux mois entre septembre et novembre 2017. Le montant total de l’amende s’élève à 36.618.330,24 dollars et couvre « les frais engagés pour lutter contre les flammes, la restauration des espaces naturels ainsi que la destruction des habitations » , rapporte The Oregonian.

Incendie de plusieurs semaines

Le 2 septembre 2017, le jeune homme de 15 ans avait tiré deux feux d’artifice dans la zone naturelle d’Eagle Creek, au cœur des gorges du Columbia. Il avait provoqué un gigantesque incendie de forêt. Les pompiers avaient mis plusieurs semaines pour venir à bout des flammes.

Pour intervenir, les autorités avaient même été contraintes de couper la route qui reliait la région à la ville de Portland pendant 19 jours. Un désastre pour l’économie touristique de la région : en temps normal, le site d’Eagle Creek accueille plus de trois millions de visiteurs par an, rappelle Associated Press.

« Je suis désolé pour ce que j’ai fait »

Face au juge, l’adolescent a fait profil bas. « Je voudrais dire à quel point je suis désolé pour ce que j’ai fait, a-t-il déclaré dans une lettre publique. Chaque jour, je pense à cet acte terrible et à ses horribles conséquences. Chaque fois que j’entends des gens parler de l’incendie, je rase les murs. Je sais que je vais devoir vivre pour le reste de mes jours avec la mauvaise décision que j’ai prise ».

Le jeune homme a été autorisé à étaler ses paiements. Il y a cependant « peu de chances » qu’il réussisse à rembourser l’intégralité de la somme. L’amende pourrait être levée dans une dizaine d’années, à condition que l’adolescent ne soit pas condamné une nouvelle fois d’ici là.

>> A lire aussi : Hautes-Pyrénées: Depuis plusieurs années, il mettait le feu aux haies d'un quartier, un pyromane arrêté

>> A lire aussi : VIDEO. Chine: 18 morts dans l'incendie présumé criminel d'une maison de karaoké