Fleury-Mérogis: Une Niçoise, détenue pour terrorisme, soupçonnée d'avoir planifié une évasion

PRISON Un schéma de la prison a été découvert lors d’une fouille…

M.Fr. avec AFP

— 

La prison de Fleury-Mérogis, le 14 décembre 2017.
La prison de Fleury-Mérogis, le 14 décembre 2017. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Adolescente, elle avait été condamnée avec sa sœur dans une affaire de terrorisme. Le parquet d’Evry a indiqué avoir ouvert une enquête lundi après la découverte, dans la cellule de cette même jeune femme de 18 ans détenue à la prison de Fleury-Mérogis pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, de « documents laissant penser qu’elle envisageait de s’évader ». Selon Nice-Matin, la jeune femme est une Niçoise du quartier de L’Ariane.

Elle est détenue dans cette maison d’arrêt depuis novembre 2017 « pour association de malfaiteurs en vue de commettre un acte terroriste », a indiqué la procureure Caroline Nisand.

Un schéma de la prison

Les documents ont été découverts lors d’une fouille et la détenue a aussitôt été placée à l’isolement. Parmi ces documents se trouvait « un schéma très sommaire d’une partie de la prison », a-t-on indiqué à la direction de l’administration pénitentiaire. La police judiciaire de l’Essonne est chargée de l’enquête.

Un détenu de la maison d’arrêt de Brest, fiché « S » (pour Sûreté de l’Etat) en raison d’une « tendance à la radicalisation », s’est par ailleurs évadé mercredi matin lors d’un transfert médical et est toujours activement recherché par les autorités.

>> A lire aussi: Evasion à Brest: «On n'a pas mis tous les moyens en oeuvre pour encadrer ce détenu»