Gard: Condamné à un mois de prison après la mort de chaleur de son chien dans sa voiture

JUSTICE Le jeune propriétaire a été condamné à un mois de prison, mercredi, à Nîmes...

N.B.

— 

Un chien (illustration).
Un chien (illustration). — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Le tribunal correctionnel de Nîmes, dans le Gard, a condamné, mercredi, un jeune homme à un mois de prison et 200 euros d’amende : le 13 juin dernier, rapporte Objectif Gard, les gendarmes​ avaient été dépêchés sur l’un des parkings du Grau-du-Roi, une station balnéaire du département, découvrant un chien mort dans une voiture.

Selon le site d’actualité, le chien, un American Staff âgé d’un an, aurait été enfermé dans le véhicule, en plein soleil, « alors que les températures sont presque caniculaires et avec une vitre ouverte sur 5 centimètres », s’est émue la fondation Brigitte Bardot.

« Je me suis réveillé, c’était trop tard »

De son côté, le prévenu a plaidé un « concours de circonstances très malheureux ». « J’étais très fatigué, je me suis endormi sur la plage et lorsque je me suis réveillé 1 h 30 après, je suis allé voir mon chien, mais c’était trop tard. » Pour ne rien arranger, le jeune homme avait l’interdiction de détenir ce type de chien, poursuit le site d’actualité.

Lorsque le propriétaire de l'animal avait été interrogé par les gendarmes du Grau-du-Roi, le jour des faits, il aurait d’abord évoqué un empoisonnement « de la part des voisins ».