Roubaix: Cinq mois de prison ferme pour avoir jeté son chat par la fenêtre

FAITS DIVERS Un Roubaisien a été condamné lundi par le tribunal de Lille pour avoir jeté son chat par sa fenêtre du deuxième étage…

Joséphine Farine

— 

Illustration d'un chat de gouttière
Illustration d'un chat de gouttière — KARL-JOSEF HILDENBRAND / DPA / AFP

Il a pété les plombs. Un Roubaisien de 39 ans a été jugé lundi en comparution immédiate pour avoir jeté son chat depuis la fenêtre de son appartement, a rapporté La Voix du Nord. L’animal n’a pas survécu à sa chute du deuxième étage.

Suite à une bataille entre ses chats, le trentenaire, hors de lui, a défenestré son chat de gouttière. Au tribunal, Mathieu B. tente de justifier son acte : « Lui, le “gouttière” attaquait le “persan”. Il était très énervé. Il n’arrêtait pas d’attaquer ce beau chat qui a une grande valeur ».

Résultat? « J’en ai eu marre. Elle [son épouse] m’a dit “jette-le” alors je l’ai jeté. J’ai pété un plomb mais maintenant je suis très triste », explique le prévenu. « On a l’impression que vous balancez ce chat et que vous vous rasseyez dans votre fauteuil. Vous ne descendez même pas voir… », reproche la juge à Mathieu B.

« Ancien toxicomane, bipolaire, avec des problèmes d’alcool »

Me Vincent Bethouart défend son client : « On part de très loin. Il est ancien toxicomane. Il a un traitement de méthadone, un autre parce qu’il est bipolaire, il a des problèmes d’alcool. » Sa femme, du même acabit, « pleure très fort, et crie “je t’aime” à gorge déployée » dans la salle.

L’accusé avait déjà trente-deux mentions sur son casier judiciaire. La procureure Sophie Noël a demandé six mois de prison ferme. Mathieu B. a été condamné à cinq mois de prison ferme.