Nîmes: Ils ne supportaient pas que leur fils de 8 ans soit remplacé, les parents condamnés à de la prison ferme

FOOTBALL Parce que leur fils de huit ans ne jouait pas assez à leur goût, deux parents ont multiplié insultes et menaces. Ils ont été condamnés à de la prison ferme…

Jerome Diesnis

— 

Un ballon de football. (Illustration)
Un ballon de football. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

C’est le procès de la bêtise et de tous ceux qui rêvent que leur fils deviendra un joueur le futur Messi ou Ronaldo et sont prêts à tout pour y arriver. Un couple de parents irascibles a été condamné à de la prison ferme par le tribunal correctionnel de Nîmes. Ils écopent respectivement de huit mois pour la mère et six mois pour le père, pour menaces de mort avec ordre de remplir une condition, relate Objectif Gard.

L’enquête a démontré que les menaces et les insultes étaient systématiques envers les dirigeants du club de foot où était alors licencié leur fils de 8 ans, lorsqu’il était remplacé ou n’était pas retenu pour jouer.

Dommages et intérêts

Le 20 avril, une plainte avait été déposée par le président du club de Jonquières Saint-Vincent, à la suite à des menaces de mort. Outre la prison ferme, les parents ont été condamnés à verser 2.000 euros de dommages et intérêts au dirigeant.