«On me laisse crever», Bernard Tapie s’en prend violemment à Macron et Le Maire

COLERE L’ancien président de l’OM Bernard Tapie évoque son combat contre le cancer et l'« acharnement » de la justice contre lui…

A.M.
— 
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017.
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017. — France 2

Dans une interview accordée à Nice-Matin, Bernard Tapie revient sur son combat contre le cancer ainsi que sur les affaires judiciaires liées au remboursement de l’arbitrage invalidé avec le Crédit Lyonnais. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est en colère.

L’homme d’affaires reproche notamment au ministre de l’économie, Bruno Le Maire, de ne pas le « lâcher » alors qu’il subit un traitement pour un double cancer à l’estomac et à l’œsophage.

« J’y crois quand même »

« Le ministre des Finances est très au courant de la situation dans laquelle je suis et est parfaitement lucide quant aux conséquences que cela a sur ma maladie. Or il ne me lâche pas ! Il ne me lâche pas un jour ! », dénonce-t-il dans les colonnes de Nice-Matin.

« Il a laissé insulter le tribunal qui avait refusé ma liquidation. C’est la vérité. On me laisse crever en accélérant des processus illégaux contre moi. Je ne peux pas croire que le Premier ministre, que le président de la République puissent laisser faire une chose pareille », ajoute-t-il.

Concernant sa santé, l’ancien président de l’OM explique qu’il en saura plus en juin, moment auquel il aura fini son traitement chimiothérapique et les résultats définitifs des examens postopératoires. Mais il continue d’espérer : « même si j’ai plein de raisons de ne pas y croire, j’y crois quand même. Ce n’est pas de la méthode Coué, ce n’est pas vraiment mon genre. Je crois à Dieu, mais pas au père Noël ».