Affaire Maëlys: Un homme demande du «respect» pour Nordahl Lelandais sur Facebook, il sera jugé pour «apologie publique de crime»

FAITS DIVERS Un trentenaire de Sarreguemines, en Lorraine, sera jugé le 18 mai, après avoir défendu sur son profil Facebook le meurtrier présumé de Maëlys...

A.I.

— 

Le 15 février 2018, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, devant la salle des fêtes où avait disparu Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août 2017.
Le 15 février 2018, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, devant la salle des fêtes où avait disparu Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août 2017. — E. Frisullo / 20 Minutes

Maëlys, « une gamine moche ». Nordahl Lelandais, « un grand homme », qui doit « être admiré et respecté ». Voilà les commentaires rédigés sous pseudo sur Facebook par un habitant de Sarreguemines, en Moselle.

France Bleu indique que ce Lorrain, âgé d’une trentaine d’années, a été interpellé mardi grâce au travail des enquêteurs de l’office central de lutte contre la cybercriminalité de Pontoise.

Pour avoir défendu le meurtrier présumé de la petite Maëlys, celui qui s'est défendu en évoquant une « bêtise » durant sa garde à vue sera jugé le 18 mai pour « apologie publique de crime ». Remis en liberté, il risque cinq ans de prison et 45.000 euros d’amende, conclut France Bleu.

>> A lire aussi: Nordahl Lelandais explique avoir tué la fillette en la frappant au visage

>> A lire aussi: Comment les parents apprennent à vivre après la disparition d'un enfant