Brest: Deux ans de prison ferme pour une nounou qui avait secoué un bébé

JUSTICE Aujourd’hui âgé de 10 ans, le garçon est lourdement handicapé...

J.G.

— 

Illustration du code pénal, ici au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes.
Illustration du code pénal, ici au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Une ancienne assistante maternelle était jugée jeudi devant le tribunal correctionnel de Brest pour des violences commises sur un enfant de 9 mois dont elle avait la garde, rapporte Le Télégramme. Les faits se sont déroulés au mois d’avril 2009. Ce jour-là, l’enfant avait été pris en charge en fin de journée par les pompiers pour des vomissements et des convulsions. Il avait été transféré en urgence à l’hôpital de Morlaix puis à Brest dans la soirée.

Elle ne pourra plus exercer le métier d’assistante maternelle

Pris en charge par les médecins, le garçon présentait alors les symptômes du bébé secoué avec un hématome cérébral et des hémorragies rétiniennes. Deux touffes de cheveux manquaient également sur le crâne du bébé. Aujourd’hui âgé de 10 ans, l’enfant souffre d’un lourd handicap.

A la barre, la nounou a continué à nier les faits. Le tribunal n’a pas cru sa version et l’a condamné à quatre ans de prison, dont deux ans ferme. Elle devra également indemniser la victime à hauteur de 120.000 euros ainsi que ses parents en leur versant 80.000 euros, précise le quotidien. Il lui est par ailleurs interdit d’exercer la profession d’assistante maternelle de façon définitive.