Gard: Un promeneur grièvement blessé par balle, dix mois de prison avec sursis pour des chasseurs

JUSTICE Le 25 octobre dernier, un homme avait été atteint par des tirs lors d'une battue aux sangliers...

N.B.
— 
Un chasseur. Illustration.
Un chasseur. Illustration. — PEKKARINEN/LEHTIKUVA OY/SIPA

Trois chasseurs ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Nîmes : deux d’entre eux ont écopé de dix mois de prison avec sursis, et de la suspension de leur permis de chasse pendant un an et trois ans. Le troisième à une amende de 300 euros.

Le 25 octobre dernier, un homme avait été grièvement blessé au bras et aux côtes par des tirs, alors qu’il se promenait avec sa compagne sur un chemin goudronné à Poulx, une commune de quelque 3.800 habitants, située dans le Gard,​ rapporte Midi Libre.

« Un mari agonisant »

« En quelques minutes, son épouse s’était retrouvée avec un mari agonisant dans ses bras », a expliqué son avocat, devant le tribunal, cité par le quotidien régional.

Un gros calibre avait atteint le Gardois. Il n’y avait, selon la victime, lui-même chasseur, aucun panneau signalant qu’une battue aux sangliers se déroulait dans les parages.