Boues rouges: Le maire de Bouc-Bel-Air poursuit Alteo en justice

JUSTICE Le maire s'est rendu à la gendarmerie pour y déclarer un épisode de pollution survenu le week-end dernier dans sa commune...

M.Cei.
— 
Des "boues rouges", issues des résidus de bauxite, près de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, le 8 octobre 2010
Des "boues rouges", issues des résidus de bauxite, près de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, le 8 octobre 2010 — Anne-Christine Poujoulat AFP

Selon un document qu’a pu consulter 20 Minutes, le maire de Bouc-Bel-Air Richard Mallié a engagé ce lundi des poursuites judiciaires contre l’usine Alteo, confirmant une information de France Bleu Provence. Le maire déplore un épisode de « pollution » survenu ce week-end dans sa commune.



Il décrit aux gendarmes la formation d’un nuage de poussière à Bouc-Bel-Air, occasionné selon ses déclarations par les boues rouges entreposées par la société Alteo qui, d’après le maire, fait preuve d’une « absence d’action préventive et de réaction […] alors même que les faits météorologiques étaient prévus ».

Une enquête préliminaire a été ouverte.