VIDEO. Pas-de-Calais : Deux avocates donnent de la voix pour contester les réformes du ministère

PARODIE Le projet de réforme de la justice inspire deux avocates du barreau de Béthune qui le dénoncent en chanson…

Gilles Durand

— 

Deux avocates de Béthune parodie Dalida pour protester contre le projet de réforme de la justice.
Deux avocates de Béthune parodie Dalida pour protester contre le projet de réforme de la justice. — Capture d'écran

« Moi, je veux être jugé sur scène », sur l’air d’une chanson de Dalida. Deux avocates du barreau de Béthune, dans le Pas-de-Calais, ont décidé de traduire leur colère contre le projet de réforme de la justice en passant par la case parodie sur Youtube. Les deux consœurs, Lucie Tellier et Diane Laur, ont enregistré une chanson où elle modifie les paroles de « Mourir sur scène ».

Les couplets ne font qu’une bouchée du projet de réforme qui doit être examiné le 18 avril en conseil des ministres : « Viens mon avocat quand je serai seul, moi qui ai fait des conneries dans ma vie, je veux voir mon juge aussi » ou encore « il y a ceux qui veulent supprimer nos garanties, assis dans leur fauteuil ».

Une distance entre les victimes et la justice

« Nous avons choisi Dalida car elle touche toutes les générations, comme la justice, et parce qu’elle a écrit cette chanson à la fin de sa vie. Or, on ne veut pas de la fin de la justice telle qu’on l’a connue », explique Me Diane Laur sur France 3.

Elle reproche notamment à cette réforme de « mettre une distance considérable entre les victimes et la justice », avec le développement des dépôts de plainte via internet. « Le justiciable devient un numéro de dossier. Il n’y a plus de contact humain », se désole Me Lucie Tellier.

Une deuxième journée « justice morte » est prévue, mercredi, avec une manifestation nationale à Paris. A Marseille, une avocate a repris la même idée avec la chanson de Michel Sardou « Je viens du sud ». Et ça déménage aussi !