Perpignan: Trois hommes jugés pour avoir voulu attaquer des militaires au fort Béar

JUSTICE Le trio est également poursuivi pour avoir voulu rejoindre les rangs de l’Etat islamique…

N.B.

— 

Fort Béar, dans les Pyrénées-Orientales.
Fort Béar, dans les Pyrénées-Orientales. — Google Earth

Trois hommes, présumés radicalisés, sont jugés à partir de ce lundi par les assises des mineurs de Paris, pour un projet d’attaque de militaires et du commandant du sémaphore Béar, un site situé dans le département des Pyrénées-Orientales.

Arrêtés le 13 juillet 2015, rapporte Midi Libre, ces trois amis, âgés de 17 à 23 ans au moment des faits, dont l’un est un ancien guetteur de cette zone ultra-protégée de la Marine nationale, devront aussi s’expliquer pour avoir voulu rejoindre l’Etat islamique.

Rencontrés sur Internet

Selon le quotidien régional, les trois jeunes hommes poursuivis se seraient rencontrés sur Internet, à travers un site spécialisé sur les jeux vidéo, puis sur des forums.

Lors de leurs arrestations, les enquêteurs avaient découvert des manuels servant à confectionner des explosifs, un guide consacré au jihad​ ainsi que deux caméras.