Saint-Malo: Il avait perdu une clé USB contenant des milliers d’images pédopornographiques

JUSTICE Le jeune homme a été condamné jeudi à deux ans de prison avec sursis...

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 22 ans était jeudi devant le tribunal de Saint-Malo pour détention d’images pédopornographiques. L’enquête avait commencé un peu par hasard, après la découverte d’un portefeuille près de la gare. Pour s’assurer de l’identité du propriétaire, les policiers avaient ouvert une clé USB retrouvée à l’intérieur. Ils étaient alors tombés sur plus de 13.000 photos et 500 vidéos pédopornographiques, rapporte Le Pays Malouin.

Les images étaient particulièrement atroces, montrant des viols commis sur des enfants et des bébés. Pour faire face à la violence des images, les enquêteurs avaient même sollicité un accompagnement psychologique. Les investigations menées sur son ordinateur avaient également permis de mettre une conversation avec un autre individu qui lui proposait de violer sa fille, âgée de 4 ans. « Avec plaisir », avait alors répondu l’accusé.

Il consultait ces images depuis l’âge de 14 ans

Lors de l’audience jeudi, le jeune a indiqué qu’il avait commencé à regarder des images pédopornographiques dès l’âge de 14 ans. « Je vais me soigner. Depuis quatre ou cinq mois, je ne les regardais plus », a-t-il indiqué à la barre.

Le tribunal l’a finalement condamné à deux ans de prison avec sursis avec mise à l’épreuve de trois ans. Il a par ailleurs été inscrit au fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles et a désormais interdiction d’exercer une activité professionnelle en contact avec des enfants.