Lorraine: Dix-huit mois de prison ferme pour avoir battu son ex en direct sur Periscope

TRIBUNAL Dans la nuit du 30 au 31 décembre, une Mosellane a été frappée à coups de gifles puis de bâton par son ex-copain en direct sur Periscope. Le tribunal de Thionville vient de le juger cette semaine…

B.P.

— 

Periscope est une application permettant de diffuser des vidéos en direct. Illustration
Periscope est une application permettant de diffuser des vidéos en direct. Illustration — Periscope / Twitter

Le récit de l’audience du tribunal de Thionville détaillé par Le Républicain Lorrain fait froid dans le dos. Dans la nuit du 30 au 31 décembre, une Mosellane a été frappée par son ex-copain en direct sur Periscope. À coups de gifles, puis au sol, chez lui, et à coups de bâton en la coursant dans la rue. Le tout pendant près de 15 minutes.

« Regardez comme je vais la taper »

Âgé de 43 ans, cet habitant de Tressange a déclaré en lançant la diffusion, téléphone en main, « Regardez comme je vais la taper », avant que la jeune femme ne sonne chez lui, selon la procureur qui a vu la vidéo, enregistrée par un internaute. Habitué du réseau social et suivi, il avait justement rencontré son ex-amie grâce à Periscope.

Avant qu’ils ne se séparent et qu’il ne l’agresse violemment, après l’avoir déjà menacé dans des vidéos diffusées. Pour ces faits, l’homme a été condamné cette semaine à 18 mois de prison ferme, et 12 avec sursis, avec une mise à l’épreuve de trois ans, une obligation de soins et une interdiction d’entrer en contact avec son ex.