Aveyron: Il avait percuté et tué un policier sous l’emprise du cannabis, un chauffard jugé à Rodez

JUSTICE Jusqu’à vendredi, le chauffard qui avait percuté mortellement un policier en avril 2015 en Aveyron est jugé par les Assises de l’Aveyron…

B.C. avec AFP
— 
Illustration d'un policier lors d'un contrôle.
Illustration d'un policier lors d'un contrôle. — B. Colin / 20 Minutes
  • Le chauffard qui avait percuté en avril 2015 un policier lors d’un contrôle de vitesse est jugé jusqu’à vendredi à Rodez.
  • Lors des faits, le conducteur se trouvait sous l’emprise de stupéfiants.

C’est un simple contrôle de la route qui a viré au drame. Le 10 avril 2015, à Aubin, en Aveyron, des policiers mettent en place un contrôle de vitesse. L’un d’eux, Benoît Vautrin, resté seul, voit passer à vive allure une berline.

Ils alertent ses collègues mais le véhicule a fait demi-tour et lorsque ces derniers arrivent sur place, ils trouvent Benoît Vautrin gisant sur le sol. Le policier succombera de ses blessures.

>> A lire aussi : Aveyron: Le chauffard qui a tué un policier mis en examen pour «homicide volontaire aggravé»

Jusqu’à vendredi, Jérémy Munoz, le conducteur du véhicule, est jugé par la cour d’Assises de l’Aveyron pour avoir « volontairement commis des violences ayant entraîné la mort, sans intention de la donner ».

Jusqu’à 20 ans de prison

Le jour des faits, le jeune homme se trouvait sous l’emprise du cannabis et en excès de vitesse. Selon des riverains, témoins de l’accident, il n’avait pas stoppé la voiture malgré la présence du policier au milieu de la chaussée et les injonctions de son passager, propriétaire du véhicule.

S’il n’est pas poursuivi pour meurtre, c’est parce qu’il s’est arrêté après le drame et a tenté de prodiguer à sa victime les premiers soins. Jérémy Munoz encourt une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Le verdict est attendu vendredi.