Castres: Dix mois de prison, dont six avec sursis, pour l'automobiliste qui avait foncé sur des militaires

JUGEMENT Le jeune homme de 18 ans a été jugé lundi en comparution immédiate, deux jours après les faits…

N.S.

— 

Des soldats du 8e Régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMa), dans leur caserne, à Castres. Illustration.
Des soldats du 8e Régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMa), dans leur caserne, à Castres. Illustration. — Lydie / Sipa

Le tribunal correctionnel de Castres a suivi les réquisitions du procureur. L’homme de 18 ans qui avait foncé à deux reprises en voiture sur des militaires a écopé lundi de dix mois de prison, dont six avec sursis, rapporte Le Journal d’Ici. Il a été incarcéré dans la foulée. Les faits remontent à samedi matin, lorsque cet automobiliste, qui roulait sans permis, a visé une colonne de militaires du 8e RPIMa.

>> A lire aussi : Un automobiliste fonce sur des militaires, il explique que c’était «pour rigoler»

Cette trentaine de parachutistes rentrait d’un exercice de nuit. Alors qu’initialement, aucun blessé n’avait été rapporté, Le Journal d’Ici indique que plusieurs militaires se sont vu prescrire jusqu’à trois jours d' ITT. Après son interpellation, le jeune homme avait assuré qu’il avait commis cet acte « pour rigoler ». Son passager avait été rapidement relâché.