Albi: Il avait laissé pour morte sa dernière victime, un «violeur en série» jugé en appel

JUSTICE Condamné en première instance à 30 ans de réclusion criminelle, Florian Varin est jugé en appel à Albi cette semaine pour le viol de six jeunes femmes…

B.C.

— 

Illustration code pénal.
Illustration code pénal. — M.LIBERT/20 MINUTES

En juin 2015, il avait été condamné à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de la Haute-Garonne. Florian Varin est jugé en appel cette semaine à Albi pour le viol de six jeunes femmes commis entre décembre 2011 et novembre 2012 à Niort, Rennes et Toulouse.

>> A lire aussi: Florian Varin reconnaît six viols au premier jour de son procès

Traces ADN

C’est la police toulousaine qui avait mis fin à son périple, quatre après son dernier crime. Il avait violé puis étranglé une jeune femme, la laissant pour morte dans un container à poubelles. Ce sont ses traces ADN qui ont permis de le relier aux autres viols commis dans l’ouest de la France.

En première instance, le jeune homme alors âgé de 23 ans, avait reconnu au premier jour du procès les viols. Les audiences avaient montré qu’au cours de sa jeunesse chaotique, le violeur avait eu des carences affectives.

Il avait laissé ses victimes sans réponse. Peut-être s’expliquera-t-il plus lors de ce second procès.