Rennes: Un supporter interdit de stade pendant deux ans

JUSTICE Il avait frappé un stadier lors du derby contre Guingamp le 14 octobre...

J.G.

— 

Des échauffourées avaient éclaté le 14 octobre à l'issue de la rencontre entre Guingamp et Rennes.
Des échauffourées avaient éclaté le 14 octobre à l'issue de la rencontre entre Guingamp et Rennes. — DAMIEN MEYER / AFP

L’ancien président du groupe de supporters Roazhon Celtic Kop (RCK) a été condamné vendredi par le tribunal de Guingamp à deux ans d’interdiction de stade, rapporte Ouest-France. Il a été reconnu coupable d’avoir frappé un stadier le 14 octobre au stade du Roudourou lors du derby entre Guingamp et Rennes.

Des échauffourées en tribune à la fin du match

Ce soir-là, à l’issue d’une fin de match très houleuse, des supporters rennais avaient tenté d’envahir la pelouse. Les stadiers étaient alors intervenus pour tenter de maîtriser les fans mécontents. Dans l’échauffourée, l’un d’entre eux avait reçu des coups de poing et des coups de pied, précise Le Télégramme. « J’ai donné des coups de pied mais je ne voulais blesser personne. Sur le coup, je n’ai pas vu que c’était un stadier », a expliqué le jeune homme de 25 ans devant le tribunal.

Peu de temps après les incidents, il avait démissionné de la présidence du RCK. En plus de l’interdiction de deux ans de paraître dans un stade, il devra verser 400 euros au stade au titre des dommages et intérêts et devra s’acquitter d’une amende de 500 euros, dont 250 avec sursis.