Orne: Le fils d'une nourrice condamné pour attouchements sur mineurs, sept enfants impliqués

FAITS DIVERS Le jeune homme se livrait à des attouchements sur les enfants gardés par sa mère…

20 Minutes avec agence

— 

Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné le responsable des Restos du cœur de Bobigny à six mois ferme (Illustration).
Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné le responsable des Restos du cœur de Bobigny à six mois ferme (Illustration). — Olivier Aballain / 20 Minutes

Un jeune homme de 19 ans, fils d'une nourrice de l'Orne, a été condamné ce lundi 19 mars pour atteintes sexuelles et exhibition, révèle actu.fr. Ce sont les confidences d’une petite fille à sa mère, cliente de la nourrice, qui ont permis de confondre l'agresseur.

Ce dernier était jugé lundi à huis clos par le tribunal pour enfants d'Alençon. Âgé de 17 ans au moment des faits, il était accusé d'atteintes sexuelles et exhibition.

Sept petites victimes

En février 2016, une fillette avait révélé à sa mère que le fils de sa nounou, résidant près de La Ferté-Macé (Orne), lui aurait demandé de venir dans sa chambre et se serait livré à des attouchements. Les parents de la petite fille ont décidé de porter plainte.

L'enquête révélera que la petite fille n’est pas l'unique victime de l’individu. Au total, sept enfants, âgés, au moment des faits de de 3 à 7 ans, auraient subi des atteintes similaires au domicile de la nourrice, entre 2013 et 2016.

L'agresseur reconnaît les faits

Devant les juges qui l'entendaient à huis clos, le prévenu a reconnu les faits d’atteintes sexuelles et d’exhibitionnisme. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis, et figurera désormais au fichier national des délinquants sexuels. Il est, en outre, interdit d’exercer toute activité en lien avec des mineurs et il devra verser des dommages et intérêts à ses victimes.

La mère du jeune homme, contre laquelle les parents avaient également déposé plainte, persuadés qu'elle ne pouvait ignorer les faits, n'a, quant à elle, pas été poursuivie.