Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy mis en examen

ENQUETE Après la fin de la garde à vue ce mercredi soir, l’ancien chef d’Etat était rentré à son domicile…

Manon Aublanc

— 

French President Nicolas Sarkozy (L) welcomes Libyan leader Colonel Moamar Gadhafi to the Elysee Palace in Paris, FRANCE -10/12/2007.
French President Nicolas Sarkozy (L) welcomes Libyan leader Colonel Moamar Gadhafi to the Elysee Palace in Paris, FRANCE -10/12/2007. — STEVENS FREDERIC/CHESNOT/SIPA

Après deux jours de garde à vue, Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce mercredi pour corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds publics libyens, selon les informations du Monde confirmées par l’AFPIl aurait été placé sous contrôle judiciaire.

>> A lire aussi : VIDEO. Comment l’affaire du financement libyen a mené Nicolas Sarkozy en garde à vue


L’ancien président était placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement libyens de sa campagne présidentielle de 2007. Il a été entendu par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) de Nanterre.