Nîmes : «Extra», «Pas cher», «20 euros»... Il vend sa drogue à la criée, il attire l'attention des gendarmes

JUSTICE L'homme a écopé de trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende...

N.B.

— 

Cannabis (photo illustration)
Cannabis (photo illustration) — Jon Santa Cruz / Rex Fe/REX/SIPA

On était presque sur le port de Sète… Sauf que ce n’était pas du poisson, mais bel et bien de la drogue. Le 23 juillet dernier, un jeune homme est repéré par les gendarmes, sur une rave party organisée dans un mas, dans le Gard, rapporte Objectif Gard.

Son petit manège a en effet attiré l’attention des militaires : il tentait d’attirer les fêtards, à grands renforts de « 20 euros ! », « Extra ! », « Pas cher ! », sur sa marchandise, du cannabis et de mystérieux cachets, qui se sont avérés être de simples placebos, explique le site d’actualité, sans effets psychotropes. Sa vente à la criée n’a pas duré bien longtemps, le jeune homme a été arrêté par les gendarmes, aux alentours de 4 h.

>> A lire aussi : Nîmes : Le jardinier trouve son cabanon fermé, des sacs de drogue à l'intérieur

Pour réparer sa voiture

Devant le tribunal, le prévenu a expliqué avoir investi 200 euros dans sa marchandise, espérant en tirer un bénéfice. Il avait besoin d’argent pour réparer sa voiture.

L’homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende.