Accident industriel de Marcoule: La société Socodei, filiale d'EDF, condamnée à 90.000 euros d'amende

CORRECTIONNEL Le grave accident survenu en 2011 dans ce centre de déchets faiblement radioactifs avait fait un mort…

C.D.

— 

Des gendarmes devant l'entrée du centre de traitement des déchets radioactifs de Marcoule, près de Codolet (Gard), le 12 septembre 2011.
Des gendarmes devant l'entrée du centre de traitement des déchets radioactifs de Marcoule, près de Codolet (Gard), le 12 septembre 2011. — B.HORVAT / AFP

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné l’entreprise Socodei à 90.000 euros d’amende et 170.000 euros de dommages et intérêts, rapporte vendredi France 3 Occitanie.

Le grave accident survenu le 12 septembre 2011 avait fait un mort et quatre blessés, dont un très gravement brûlé. L’explosion avait eu lieu vers midi sur le site nucléaire de Marcoule, au centre de traitement et de conditionnement des déchets de faible activité (Centraco) exploité par la société Socodei, filiale d’EDF, et installé sur la commune de Codolet ( Gard).

>> A lire aussi : Accident industriel sur le site nucléaire de Marcoule

Le site a rouvert depuis

L’autorité de sûreté nucléaire avait contraint la Socodei à fermer l’installation. Celle-ci a finalement redémarré en mai 2015, à l’issue d’une série d’expertises et de visites d’inspection de l’installation.

La Socodei comparaissait le 23 février 2018 pour homicide involontaire par maladresse, négligence et imprudence, rappelle France 3 Occitanie.

>> A lire aussi : Marcoule, comment ça marche ?