Narbonne: Huit mois de prison avec sursis pour l'exploitant du manège qui a blessé le président de l'USAP

CORRECTIONNEL Le président du club de rugby de Perpignan avait été expulsé du «Shanghai Express», lancé à pleine vitesse…

C.D.
— 
François Rivière, président du club de rugby de Perpignan, en 2013.
François Rivière, président du club de rugby de Perpignan, en 2013. — Pascal RODRIGUEZ/SIPA

L’exploitant du manège qui avait grièvement blessé en décembre 2015 François Rivière, le président de l’Usap, club de rugby de Perpignan, a été condamné vendredi à huit mois de prison avec sursis. La peine prononcée par le tribunal correctionnel de Narbonne (Aude) est supérieure de deux mois aux réquisitions, comme le relève France 3 Occitanie.

L’employé, qui devait aussi répondre de blessures involontaires, a été condamné à quatre mois avec sursis et le fils du propriétaire à deux mois de prison. François Rivière recevra par ailleurs 30.000 euros d’indemnités.

Trois semaines dans le coma

L’accident était survenu lors de la foire de Narbonne. Monté à bord du « Shanghai Express », un manège de type chenille, François Rivière avait été éjecté de son wagon lancé en pleine vitesse. Victime de 25 fractures, il est resté trois semaines dans le coma et a subi de multiples opérations.

Sa veste se serait coincée dans la barrière de sécurité, qui en conséquence ne se serait pas correctement bouclée. L’enquête avait révélé que la personne employée par le manège, sans domicile fixe, avait été recrutée la veille de l’accident. Le manège avait apparemment démarré sans que la barrière ne soit vérifiée.