Bretagne: La directrice d'une clinique condamnée pour avoir détourné 600.000 euros

SANTE La femme devra rembourser l'établissement...

C.A.

— 

Illustration d'une clinique
Illustration d'une clinique — LANCELOT FREDERIC/ SIPA

Une femme de 54 ans a été condamnée jeudi à une peine de trois ans de prison dont un an ferme par le tribunal correctionnel de Brest pour avoir détourné de l’argent alors qu’elle dirigeait une clinique de Roscoff, dans le Finistère. La prévenue devra également rembourser l’établissement, rapporte Ouest-FranceLe préjudice est estimé à 600.000 euros.

Une histoire de relation amoureuse

La directrice aurait agi pendant deux ans, de 2011 à 2013 en émettant des chèques et des virements allant jusqu’à 60.000 euros. Elle expliquait avoir besoin de ces avances de trésorerie pour payer une association officiant dans l’établissement. Au lieu de ça, la prévenue envoyait les sommes sur des comptes à l’étranger, principalement en Afrique.

A la barre, la directrice a prétexté une rencontre amoureuse avec un Brésilien, à qui elle envoyait de l’argent. L’analyse de son ordinateur montrera cependant que cette relation avait démarré en 2012, un an après les premiers détournements. Le tribunal n’a pas requis de placement en détention.