Gérald Darmanin porte plainte une seconde fois pour «dénonciation calomnieuse»

JUSTICE Le ministre de l’Action et des Comptes publics est accusé par une femme d’abus de faiblesse…

F.H.

— 

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. (illustration)
Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. (illustration) — LIONEL URMAN/SIPA

Nouvelle contre-attaque judiciaire pour Gérald Darmanin. Le ministre de l’Action et des Comptes publics a porté plainte pour «dénonciation calomnieuse», a indiqué samedi son avocat à l'AFP, deux semaines après qu'une femme a porté plainte contre lui pour « abus de faiblesse ». Celle-ci affirme s’être « sentie obligée » d’avoir des relations sexuelles avec lui pour obtenir un logement et un emploi. A l’époque des faits qu’elle relate, il était maire de Tourcoing, entre 2014 et 2017. Une enquête préliminaire a été ouverte.

«La plainte en dénonciation calomnieuse a été déposée hier au parquet de Paris», a affirmé à l'AFP Me Mathias Chichportich, confirmant l'information de BFMTV. Gérald Darmanin avait dénoncé « une nouvelle calomnie », assurant dans La Voix du Nord n’avoir « rien à (se) reprocher ».

Il avait déjà porté plainte pour dénonciation calomnieuse

Précédemment, une première femme, Sophie Patterson-Spatz, avait accusé l'homme politique de viol mais sa plainte a été classée sans suite mi-février. L’enquête n’a « pas permis d’établir l’absence de consentement », selon le parquet de Paris.

>> A lire aussi: Gérald Darmanin est-il fragilisé au sein du gouvernement par cette deuxième plainte?

Contre cette femme, Gérald Darmanin a également porté par une plainte pour dénonciation calomnieuse déposée par le ministre, qui assure n’avoir « jamais abusé » d’une femme ou de ses fonctions.